Poèmes

A Toulouse

A Toulouse ça me ravit
Comme je ne saurai dire
Au lieu de dire de rien
Ils disent avec plaisir

C’est l’amour sans issue
Qui devient sens issue
Le gris des bâtiments qui s’ouvre
D’être rose, ocre, rouge

C’est déjà Barcelone
Dans la physionomie des gens
Qui me parle et fredonne
La Méditerranée de mon sang

Et tout ça me ravit
Si tu savais combien
Ils disent avec plaisir
Au lieu de dire de rien

*

A Toulouse c’est déjà 
L’Espagne une autre identité
La France n’est pas 
Ce qu’on croit qu’une idée

Un paradigme change
Et nous voilà de suite
Plus proche du paradis sans
Avoir pour autant dans les poches un radis

Nougaro, la Garonne
Toulouse, toujours
Tout y rime sonne
Orange d’amour

Et ça me donne envie
De te tromper Paris
De te quitter et puis
De m’installer ici

*

Ça me prend chaque été
En des lieux divers
Quand je m’encanailles
A prendre le vert

Que je quitte les entrailles
De la divine bête
Qu’est la capitale
Fasciste financière

Son âme de prison
Elle nous ensorcelle
Mais tu as raison
Ne parlons plus d’elle

Parlons de sensualité
La sensualité t’appelle 
Le sud, le voyage, et
Que tes cathédrales sont belles

*

Est-ce juste une illusion
Toutes ces couleurs qui dansent
Ou toi en chaque saison
Dont je perçois l’essence ?

L’été qui me tourne la tête
Comme un amour de vacances
Ou toi, Toulouse, ma belle 
En toutes circonstances ?

Ce que tu donnes à voir 
Ce que je perçois là
Je reviendrai te voir 
Pour te connaître moi

Car tu m’as ravi
Avec ton sourire
Qui ose dire latin
« Avec plaisir ! »

 

(27 juillet 2019)

No Comments

Leave a Reply